In Running/ Sport

Running : La Pegasus 34

Les Pegasus me suivent depuis déjà un bon nombre de sorties et je n'en suis pas à ma première paire, j'ai fait défiler la 31, la 32, la 33 et aujourd'hui la 34, je cumule depuis que j'ai commencé à courir 5 bébés pegasus, c'est vous dire ! La Pegasus n'est pas un modèle récent puisqu'elle a été lancée en 1983, mais la marque a su l'adapter et la performer au fil du temps.

Je ne vous en avais jamais parlé, pourtant vous le savez je les très souvent aux pieds lorsque je ne porte pas de Saucony. Cette dernière a été mon second modèle chouchou après la Zoom Structure, mais lorsque est venue ma blessure en décembre 2015 et mon obligation de porter des semelles, j'ai du passer sur un modèle universel étant donné que les semelles corrigent ce qui ne va pas, je suis donc revenue à une Pegasus.

Chaque année, la marque sort un nouveau modèle et apporte son petit lot de de nouveautés. Cette année on est passé de la 33 à la 34. Côté amélioration, on a perdu en poids, le modèle est plus léger (12g de moins que sur la Pegasus 33). Elle est également équipée d'un amorti Zoom Air à l'avant et à l'arrière, ce qui n'était pas le cas pour ses grandes soeurs. Niveau look, elle est équipée d'un nouveau tissu Flymesh sans couture pour une meilleure aération, ce qui lui donne un petit côté futuriste. Et d'un système de serrage de Flywire qui assure un mon maintien.

Pour quel type de coureur(e)s?

Pour le plus grand nombre, puisque comme je vous le disais c'est un modèle universel, elle a été conçue pour convenir aux différents profils de coureurs (du débutant au confirmé).

Pour quel type de sorties et terrains?

A priori tout type de sorties, pour bitume et chemins tracés ne lui feront pas peur, en revanche oubliez la montagne.

Ses grand atouts : Amorti / Dynamisme / Légèreté  / Stabilité

Où la trouver?

Ce coloris est disponible sur le site Nike.com et  pour d'autre coloris elles sont aussi dispo sur le site i-Run.

MON AVIS 

Niveau performance, je n'ai pas ressenti de gros changements, elles restent dynamiques et légères. Côté confort, j'apprécie aussi énormément l'arrière intérieur de la chaussure car il n'est pas renforcé. Contrairement à d'autres marques où j'ai tout le temps des ampoules avec ce modèle (#teampiedschelous)  je n'en ai pas. Dans le chaussons, passé 21/25 km, des frottements dans la chaussure commencent à me gêner, mais personnellement c'est plutôt rare que j'atteigne ce type de distances. On sent également bien l'aération sur le dessus du pied.

Niveau Look, je suis carrément séduite, qu'on se le dise Nike reste le numéro 1 de la chaussure "lookée" et performante. Gros point négatif, elles sont toujours à 10mm de drop ( Je vous explique ce que c'est ici) , alors que les concurrents passent tous en dessous des 10mm. Selon-moi c'est ce qui lui manque et j'espère que le prochain modèle sera repensé à ce niveau là, car j'avais beaucoup d'espoir là dessus. Rapport qualité prix (120 euros), elles restent ultra accessibles pour une paire de running. J'ai craqué pour un modèle bleu glacée que je trouve absolument canon et qu'on n'a pas encore vu partout !

Je porte : Chaussures Nike Pegasus 34Brassière Nike - Débardeur Nike - Short Nike - Montre Garmin Forerunner 235

 Connaissez-vous la Pegasus? Si oui, dites-moi quelles sont vos impressions? 🙂

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply
    Clémence
    14 juillet 2017 at 13 h 05 min

    Merci pour ce retour précis (et pour le drop car je ne connaissais pas !).
    La 33 m’a énormément séduite (mes running préférées parmi une dizaine que j’ai). Donc je pense me laisser tenter par la 34 grâce à ton article ! Merciii !

    • Reply
      Amélie Tauziede
      14 juillet 2017 at 20 h 21 min

      Hello Clémence 🙂

      C’est moi qui te remercie pour ta lecture 🙂

  • Reply
    Astrid (Rhapsody in Green)
    17 juillet 2017 at 9 h 40 min

    Ahalala, c’est vrai qu’elles sont belles ces Pegasus… Ils sont forts chez Nike !
    Tu as raison de soulever le « problème » du drop, c’est effectivement le souci de ces baskets. Cela ne m’empêche pas de les aimer (enfin, en version 32 ou vomero pour ma part !) mais ça gène un poil la foulée. Bisous 🙂

    • Reply
      Amélie Tauziede
      17 juillet 2017 at 14 h 23 min

      Astrid,

      Ha ça, c’est clair, ils sont sacrément forts !!

      Oui je pense aussi que c’est important, durant mes 24h avec en février je leur en avais parlé mais ils m’avaient dit que ça prendrait du temps à évoluer, c’est vraiment dommage ! Ce qui est encore plus dommage ce sont ceux qui en parlent et ne soulèvent pas eux aussi ce problème, peut-être que si nous étions plus nombreux en parler, ça permettrait à la marque d’ouvrir les yeux et de voir qu’ils ont un train de retard. Même si la paire reste ultra dynamique légère et performante! 🙂

  • Reply
    Aude (ode.comnal)
    17 juillet 2017 at 16 h 10 min

    Coucou Amélie,
    Merci pour ton retour, c’est vrai que tu as souvent des Nikes aux pieds hihi
    Je n’en ai jamais essayé à vrai dire, car un jour un vendeur m’avait déconseillé la marque à cause de mon pied trop large (#teampiedschelous aussi haha), mais j’aimerais avoir l’occasion de les tester car c’est vrai qu’elles sont vraiment canons 😀

  • Reply
    CamDewoods
    19 juillet 2017 at 17 h 07 min

    Elles sont trop belles !!! Je ne porte pas de Nike mais pour le coup je les trouve canon

    • Reply
      Amélie Tauziede
      10 août 2017 at 17 h 24 min

      Ho que oui 🙂 <3

    Leave a Reply