In Fashion/ Lifestyle/ Running/ Sport

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

Hello vous,

Ces dernières semaines ont été très difficiles pour moi. Moi aussi il m’arrive d’être triste et malheureuse et ça fait parti de la vraie vie. Après tout, je suis humaine et je ne vis pas dans le monde des bisounours. Depuis un an, vous avez été nombreux et nombreuses à sentir un changement en moi, un changement positif, puis-que parait-il, je rayonne 🙂 ! Suite à cet article, où, j’avais déjà commencé un travail sur moi même, j’étais prête à me sentir bien, j’ai mis un an à me reconstruire et monter les briques une par une, il a bien failli tout détruire ! 

Je porte : Tenue complète Adidas . Legging DISPO  / Top DISPO / Brassière DISPO  / Montre Garmin Fenix 5s

Vous savez, si je rayonne, c'est parce que je me suis donnée les moyens de sourire, vivre et m’épanouir ! J’ai perdu mes deux grands-mères beaucoup trop rapidement. Vous le savez surement, mais suite au décès de ma grand-mère maternelle en 2013, je me suis mise à courir pour évacuer ma peine et la douleur que j’éprouvais.  Suite à ça, j’ai failli perdre la vie deux fois, ces moments de ma vie ont laissé une trace indélébile, ils m’ont profondément touché et marqué. Et après ça, je peux vous dire que l’on voit la vie différemment.  Bien-sûr la peur est encore là parfois, mais dans la vie, il faut savoir prendre des risques, se brûler les ailes, tomber et se relever. Ne laissez personne vous empêcher de vivre vos rêves   ! Eliminez de votre vie ceux qui sont toxiques pour votre bonheur à vous ! Soyez égoïstes, je vous assure ! Les autres le sont, alors pourquoi pas vous?! Je vous dis ça parce que, même si j’ai le sourire (la plupart du temps) ma vie n’est pas toujours rose, bien que je fasse tout pour qu’elle le soit, il y a toujours des moments de vie difficiles et compliqués, ou l'on a juste envie de pleurer, mais il faut savoir  avancer, car le temps lui, ne s’arrête pas. Entourez-vous des bonnes personnes, de ceux que vous aimez et qui vous aiment SURTOUT !

Tout ça pour vous dire que mon petit cœur a pris des coups de bâton ces derniers temps mais je vais me relever, parce que je suis forte !  Car comme mon titre le dit : Ce qui nous tue pas, nous rend plus fort. Il faut se servir de sa peine et sa colère comme un élément moteur ! Et le sport peut nous aider. Le sport doit être notre exutoire, il nous rend plus fort et combattif ! Moi par exemple, lorsque j’ai de la colère, je cours en serrant les poings et à chaque foulée, j’imagine que je tape, taper pour évacuer sa colère et sa peine ! On a tous nos faiblesses et nos moments moins bons, mais il faut continuer de sourire à la vie , car tout ce que l’on descend, on fini toujours pas le remonter !

Je me suis autorisée à être faible,   je pense que cette douce musique vous permettra de comprendre ma situation actuelle : 

 Louane  » On était beau » 

« Tu es prêt et capable de faire de belles choses dans ce monde et après avoir traversé ces portes aujourd’hui, tu n’auras que deux choix : l’amour ou la peur. Choisis l’amour et ne laisse jamais la peur te tourner contre ton coeur ludique » Dommage qu’il ait  choisi la peur…  ! 

« Jim Carrey »

Il m’a déchiré le coeur, mais il ne m’a pas coupé les jambes !

Après l’orage, vient le beau temps, la roue tourne vivez et prenez des risques !

Si j'ai décidé de poser ces mots sur le blog, c'est parce que je sais que je suis pas la seule à vivre cela, mais aussi pour me donner mon propre coup de pied au cul. Je vais avoir besoin de temps pour me remettre de tout ça. Dans la vie, vous prenez des murs dans la gueule, mais ce n'est pas grave, votre mental à vous, il est plus fort.

On m'a dit "rien n'est figé", mais aujourd'hui, il faut avancer.

Merci Pauline pour les photos <3

You Might Also Like

28 Comments

  • Reply
    Nathalie
    25 octobre 2017 at 15 h 29 min

    Courage …… Je te suis depuis quelques temps, je pense fort à toi.

    • Reply
      Amélie Tauziede
      26 octobre 2017 at 15 h 22 min

      Hello Nathalie, Merci à toi <3

  • Reply
    UnPetitBoutdElise
    26 octobre 2017 at 17 h 37 min

    Oh 🙁 je n’aime pas! Parce que tu es une super nana , meme si on se connaît peu je le sait! et que tu mérites qu’on te traite bien et qu’on ne te fasse pas souffrir !
    Je te fais des câlins réconforts et je sais que tu reviendras plus forte de cette période difficile <3

    • Reply
      Amélie Tauziede
      26 octobre 2017 at 20 h 17 min

      Merci Elise <3 <3 Gros bisous

  • Reply
    Sophiebab
    26 octobre 2017 at 17 h 53 min

    Je suis désolée pour toi. On voit à quel point ça t’a touchée mais comme tu le dis, c’est une expérience de la vie qui te renforcera!
    Décidément, ces moments difficiles sont monnaie courante en ce moment, après Anne Dubndidu, toi, et moi-même je suis dans une très mauvaise passade, mais comme nous avons 2 enfants, nous prenons plus le temps de la réflexion avant de prendre une décision…
    Haut les coeurs! Bisous

    • Reply
      Amélie Tauziede
      26 octobre 2017 at 20 h 16 min

      Hello Sophie,

      Merci infiniment à toi pour ton soutien <3

      Oui ce n'est pas simple pour moi et ça touche c'est certain et normal. Mais comme tu dis ça me renforcera, il me faut juste un temps.
      Plein de courage à toi aussi alors <3

  • Reply
    Zoé (Biquette masquée)
    26 octobre 2017 at 18 h 11 min

    Oui, on voit bien que tu n’es pas au top ces derniers temps, et j’imagine qu’on a tous plus ou moins compris pourquoi. Bref, je te souhaite de vite de remettre et surtout beaucoup BEAUCOUP de bonheur dans ta vie en général. Parce que tu as l’air toute mimi et très sympa.

    • Reply
      Amélie Tauziede
      26 octobre 2017 at 20 h 18 min

      Hello Zoé,

      Merci ma jolie pour ton soutien <3

  • Reply
    Fanny
    26 octobre 2017 at 18 h 14 min

    Vraiment navrée de l’apprendre, tu es une fille formidable alors je ne doute pas que le bonheur va vite revenir frapper à ta porte. En attendant, plein de bisous <3

    • Reply
      Amélie Tauziede
      26 octobre 2017 at 20 h 20 min

      Fanny,

      ce sont des choses qui arrivent, c’est douloureux mais le temps apaisera les choses

      <3 <3

  • Reply
    Florence
    26 octobre 2017 at 18 h 21 min

    Bonsoir Amélie, je te suis depuis qq temps déjà…et ta motivation me donne le sourire aux lèvres. Même si c’est dit à demi mots, je pense comprendre ce que tu traverses…et repartir de zéro n’est jamais simple mais audacieusement courageux…Rester ou partir demande une sacrée dose de courage quoiqu’il en soit…L’important est de garder les pieds sur terre…et la tête sur les épaules. Et tu y arriveras…en tour cas, je te le souhaite de tout mon coeur! Des bisous…

    • Reply
      Amélie Tauziede
      26 octobre 2017 at 20 h 27 min

      Bonsoir Florence,

      Oui, je n’ai pas besoin de l’écrire clairement pour que ça compris comme tu le dis <3
      ha ça c'est certain, j'ai toujours gardé la tête sur les épaules !!
      Merci pour ton soutien,
      Bisous

  • Reply
    Floriane Flavie
    26 octobre 2017 at 18 h 31 min

    Je ne sais que trop ce que tu ressens.. aujourd’hui je suis dans la montée mais la descente dû au deux sujets que tu as abordés a été très longue pour moi, je la compte en années et ça laisse des traces indélébiles.
    En effet comme toi j’ai perdu mes grands parents, pour tout dire je n’ai pas connu l’une de mes grands mères, l’autre est partie quand j’avais 8 ans (assez traumatisant avec le recul), s’en suit quelques années de répis et puis l’été de l’entrée au lycée il y a plus à peu près 8 ans aussi j’ai perdu mon grand père paternel et deux ans après l’année du Bac mon grand père maternel.
    En sommes il n’y a plus personne. Du côté paternel c’était là que toute la famille se retrouvaient dans ma fameuse maison de campagne racheté par mes parents après le décès de ces derniers.
    À ce moment là j’ai commencé à voir la vie différemment mais j’étais encore jeune (16 ans) et puis comme je l’ai dit après la disparition du dernier grand parent là j’ai pété les plombs, c’est cette année que j’ai rencontré mon premier copain avec qui je suis encore aujourd’hui. Mais ces 5 années ont été des montagnes russes bien trop souvent descendantes à mon goût.
    Comme je l’ai dit j’ai pété les plombs et comme toi le sport m’a beaucoup aidé, c’est là que j’ai d’ailleurs vraiment commencé à apprécier la courses à pieds pour l’exutoire idéal que ça a été.
    Je me suis renfermé, les sorties, les copines, faire confiance et s’ouvrir aux autres je ne trouvais plus ça nécessaire parce que ça fait mal. Je préfèrerais rester avec ma famille parce que comme tu l’as dit on en a qu’une et ça vaut de l’or.
    En parallèle j’ai vécu l’infidélité, le mensonge, les couteaux dans le dos des « amis ». Donc les relations humaines je me suis dit qu’elles s’arrêterait sur le plan professionnel et vraiment avec la clientèle ou les patients.. donc les sorties entres collègues jamais gouté.
    Je suis devenue pour ainsi dire une hermite.
    Je me noie dans le travail et la nature.
    C’est cet été suite à un problème à mon ancien travail (Bergonié) que j’ai décidé de partir de Bordeaux parce que cette vie n’était plus possible moi. J’avais besoin d’air et de gouter à la vie, la vrai.
    Après ces 5 années de batailles qui m’a énormément diminué mentalement j’ai posé un ultimatum soit on changeait de vie à deux pour en commencer une nouvelle soit je partais seule vivre en Dordogne dans la fameuse maison.
    Cela ne fait que trois mois alors je ne crie pas victoire parce que c’est un combat de tous les jours avec des cicatrices à vifs par moments mais quoiqu’il en soit la vie devait changé. Je suis d’accord avec toi il faut s’entourer des personnes qui nous tire vers le haut et non l’inverse. Et ne pas laisser nos rêves nous passer sous le nez à cause de ces personnes.
    C’est également pour ça que cet été en plus de mes cartons pour partir loin de Bordeaux je me suis inscrite pour passer le permis moto l’une de mes passions depuis enfant que j’avais mise de côté par désir de faire passer les autres avant moi.
    Cet été j’ai pris conscience que j’existais.
    La vie peut vraiment se montrer sal*pe alors même au fond du trou il y a toujours une lueur.
    Je pense très fort à toi et te souhaite pleins de courage et de patience.
    Je t’envoie plein de force morale pour après la phase « je suis un caca la vie c’est de la merde », il faut de toute façon en passer par là .. la clef c’est de faire en sorte que cette période soit moins longue que les autres .. pour ma part je suis plus faible que forte mais j’y travaille au quotidien..
    Des bisousss

    PS: un amour inconditionnel qui aide plus que tout celui des animaux, mon chat à beau être un chat il reste mon plus fidèle confident et ça n’a pas de prix.

  • Reply
    Aude
    26 octobre 2017 at 19 h 05 min

    Coucou Amélie <3
    Très bel article, vivement que le sourire rayonnant et l'insouciance reviennent, en attendant comme tu dis tu as le droit de t'accorder ces moments de "moins bien", il faut le temps de digérer et assimiler tout ça avant de revenir encore plus forte 🙂
    Passe une jolie soirée

    • Reply
      Amélie Tauziede
      26 octobre 2017 at 20 h 29 min

      Merci infiniment Aude <3 <3
      De gros bisous, Je suis chez tonton et tata, alors entouré <3

  • Reply
    Garcia
    26 octobre 2017 at 20 h 56 min

    Amélie comme tu as grandi et est deven. Une belle personne j’ai eu la chance de rencontrer ta mamie elle aimerait voir la belle jeune femme que tu es ! Je comprend tes mots et ton désir de vivre chaque seconde je me retrouve dans tes’ lignes et tu fais parti des personnes qui font de leur étage difficile de la vie en force alors fonce t’arrête jamais je suis fière de toi! Bien à toi ! Ambre

    • Reply
      Amélie Tauziede
      14 novembre 2017 at 9 h 55 min

      Hello Ambre,

      Je ne te cache pas que Maman et moi, nous avons été très touchées par ton message <3
      Mamie nous manque 🙂
      Merci pour ce doux message de soutien, Bisous

  • Reply
    MarieCerise
    26 octobre 2017 at 22 h 51 min

    Juste ces quelques mots, mes « maître-mots »
    EnJoY & HaVe FuN because WaRrIoR YoU ArE !
    Go !!!!!

  • Reply
    Christelle
    27 octobre 2017 at 10 h 09 min

    Bonjour Amélie,
    je te suis depuis quelques temps déjà aussi bien sur le blog que sur Instagram. Je te connais pas « en vrai » mais si il y a bien une chose que j’ai senti chez toi c’est ta grande sensibilité et c’est un trait de caractère que l’on partage et que l’on m’a beaucoup reproché (alors que c’est une grande qualité d’après moi). Je suis triste pour toi car j’avais l’impression que tu avais rencontré « ta moitié », ou du moins qqun qui te comprenais. C’est si dur de trouver qqun qui nous comprend et qui nous accepte, avec nos qualités comme avec nos défauts. La course à pieds est un formidable exutoire dans ces moments-là, alors puise en elle ce soutien et cette force dont tu as besoin en cette période tourmentée. Courage, la roue tourne toujours tu verras…
    Christelle/Lausanne/Suisse

  • Reply
    Nathalie Marty
    27 octobre 2017 at 14 h 56 min

    Bonjour Amélie,
    Merci pour ton article, cette phrase « ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort » mon grand pere me la dite il y a longtemps. Je l’ai cru de toute mon ame jusqu’au jour ou il a succombé au cancer. Depuis j’y croie un peu moins. Je pense que cela dépend des situations mais surtout qu’il ne faut jamais baisser les bras.

  • Reply
    Risbec
    29 octobre 2017 at 8 h 15 min

    Coucou , je comprends ta peine je suis dans le même cas en ce moment avec déménagement compris, je me sens abandonné mais il faut que je remonte la pente et malheureusement après cette grosse claque j’aurai dû mal à refaire confiance… Je n’ai pas trop eu le temps de courir ces derniers temps mais j’ai hâte de reprendre pour évacuer ce trop plein d émotion
    Bon courage à toi
    Sabrina

    • Reply
      Amélie Tauziede
      14 novembre 2017 at 9 h 47 min

      Hello,

      Je te comprends, j’ai moi aussi ressentie l’abandon c’est normal je pense que l’on passe tous par là.
      Je vais te dire une chose, je pense qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac, il faut d’abord se laisser le temps d’accepter la situation ce qu’il nous arrive, se laisser le temps d’aller mieux pour pouvoir ensuite s’ouvrir de nouveau. Lorsque que l’on tombe de cheval parait-il qu’il faut toujours remonter, c’est un peu pareil mais il faut quand même prendre le temps d’être bien. Comme je disais, il faut savoir prendre des risques. Ha oui, ça ne peut que te faire du bien la course ou même le sport en général. Prends du temps pour toi et entoure toi des bonnes personnes <3 On dit qu'il y a des merveilles cachées derrière les épreuves de la vie 🙂

  • Reply
    Greta
    30 octobre 2017 at 9 h 34 min

    Ohhhhh mince, on n’aime pas te voir comme ça Amelie! la vie nous réserve malheureusement beaucoup de bonnes et mauvaises surprises et on doit faire avec, encaisser et ne pas se laisser abattre. On sait tous que tu as le mental pour rebondir! plein de bises et j’espère te revoir sur Paris bientôt !

  • Reply
    Anthony
    30 octobre 2017 at 18 h 17 min

    Bonjour,
    J’ai découvert ce blog il y a très peu de temps. Je vis la même situation en même temps. Je suis moins accro à la course à pied, mais je reconnais qu’en ce moment quelques petites distances m’aident bien à évacuer ce stress. Gardons le moral et avançons ! Bon courage !

    • Reply
      Amélie Tauziede
      14 novembre 2017 at 9 h 38 min

      Hello Anthony,

      Merci pour message, comme tu dis il faut avancer 🙂
      Faire les choses que l’on aime, s’entourer de notre famille, amis, permet de penser à autre chose et d’apaiser son coeur 🙂
      Bon courage à toi aussi 🙂
      À bientôt !

  • Reply
    Louise
    31 octobre 2017 at 14 h 58 min

    Tu es courageuse de te livrer comme ça. Que ce mauvais moment passe vite… Tes amis et ta famille semble être là pour t’épauler; repose toi sur eux pour souffler! Parfois on n’ose pas, au contraire ça fait du bien.

    Je ne suis pas de nature à m’attarder sur le passé, les événements qui ont eu lieu – les mauvais – j’essaye de les oublier et d’aller de l’avant. Cela me permet de me focaliser sur les beaux moments à venir 🙂

    Des bisous

  • Reply
    Céline Forey
    3 novembre 2017 at 17 h 53 min

    Bonjour Amélie, ton article m’a profondément touché et sache que je te soutiens mentalement dans cette épreuve. J’ai vécu une situation similaire il y a un an, donc je comprends parfaitement ce que tu ressens. Le sport m’a permit de m’en sortir, de voir le côté positif de beaucoup de choses, de voir que j’étais capable de tas de choses aussi, et de me prouver à moi même que je n’étais pas une naze.
    Soigne ton petit coeur meurtri, comme tu dis, ce qui ne tue pas rend plus fort. Et même si c’est dur de l’admettre aujourd’hui, tu ressortiras grandie de tout ça.
    Gros bisous à toi ♥

    • Reply
      Amélie Tauziede
      14 novembre 2017 at 9 h 51 min

      Bonjour Céline,

      Merci à toi de partager ton expérience <3
      Ho oui je sais que le sport est capable de nous aider dans les épreuves de la vie, c'est mon pilier, il m'aide à avancer.
      Oui, ça j'en suis déjà sûr !!

      Gros bisous <3

    Leave a Reply