In Running/ Sport

Compte-rendu : Odlo High Trail Vanoise

Hello vous,

Voilà une éternité que je ne vous ai pas proposé de compte-rendu sur le blog. Pour cause, avec ma belle blessure cet hiver, j’ai mis un bon gros frein aux courses, même si je l’avoue, je ne suis pas cette coureuse qui se lève tous les dimanches pour participer à des courses, j’aime ça mais à petite dose. Finalement, ce que je n’aime pas trop dans les courses ce sont ces rassemblement surdimensionnés et l’attente dans les sas de départ. Je ne pouvais pas rêver mieux pour une reprise, participer à une course en pleine nature ! Même si je ne vous cache pas que le challenge était costaud pour moi ! Premier trail, mais ce n’est pas tellement ça qui me faisait le plus peur au fond. J’avais surtout une appréhension dû à ma baisse d’endurance. Certes, je suis une coureuse qui aime bien courir des distances types semi-marathon, un dix-neuf kilomètre ne devrait pas me faire peur, mais avec ce mois d’arrêt cumulé, j'ai repris progressivement en terme de distance. Finalement ma seule grosse sortie longue était le dimanche précèdent la course, une sortie de dix-sept kilomètre. J’appréhendais mais je n’ai pas eu de douleur à la hanche. J’étais plutôt rassurée mais ça ne m’a pas empêché de prier fort pour qu’elle ne se réveille pas pendant la course.

 

J’ai embarqué Nicolas avec moi dans cette belle aventure, nous sommes arrivés sur les coups de midi à Val d’Isère. Nous avons retrouvé Medhi, Christelle et Laura, qui eux aussi participaient à la course. Le samedi Mathieu, le compagnon de Anne s’était lancé sur le 40 KM beau morceau avec 3200 de D+ ! Nous étions tous présents pour l’accueillir chaleureusement et le féliciter d’en être venu à bout après 8h32 de course !  Surtout que les conditions climatiques étaient spartiates, soleil, pluie et grêle. Le soir venu, nous avons partagé le dîner avec l’équipe la Team Odlo, un moment convivial et enrichissant.

Le dimanche matin, débout à 7h, direction le petit-déjeuner, histoire de faire le plein d’énergie !

Comme je le vous le disais c’était mon premier trail en montagne, je me suis donc équipée sans trop savoir ce dont j’avais vraiment besoin. Pour sûr les chaussures de trail étaient indispensables, je tiens d’ailleurs à remercier Saucony de nous avoir permis à Nicolas et moi de tester leur modèle Peregrine grâce à ces petites merveilles, nous avons très largement pu apprécier notre course, nous nous sommes sentis en sécurité et nous avons pu vivre pleinement les descentes et les montées  !

 

Au moment du top départ donné, il tombait une pluie fine, pas très encourageant ! La semaine de la course, je n’ai couru qu’une seule fois. Dès le troisième kilomètre, j’étais essoufflée, je me suis dit : ma pauvre la course va être longue, tu viens à peine de commencer ! J’avais aussi les jambes un peu lourdes, mais rien de méchant. La difficulté de la course était concentrée sur les premiers 8km, 700 D+ pour arriver au lac. Le septième et huitième kilomètres étaient vraiment difficiles pour moi, j’avançais sur une mur ! Lorsque l’on participe à un trail, il faut savoir accepter de marcher.  Mais alors, lorsque j’ai aperçu le lac, quel sentiment de joie et de fierté !!! C’était incroyablement beau ! Je me suis remise à courir vers la barrière horaire et le ravitaillement riche en saucisson haha ! Dans mon Kamel Back, j’avais pris une compote et une barre Be-Kind (mes préférées). Quand nous sommes arrivés au point de ravitaillement, je n’avais pas encore touché à mes rations. J’ai simplement pris un verre de coca (et d’ailleurs plus jamais ! Moi qui n’en bois jamais, je me suis dit que ça serait un bon apport en sucre, faux ! ça m’a retourné l’estomac et j'ai quand même avalé une quart de banane, puis j’étais déjà repartie !

Techniquement, on nous avait dit que ça descendait après ça, c’était véridique jusqu’au troisième kilomètre environ, il faut dire que je n’avais pas vraiment étudié le parcours, Toto, elle part les mains dans les poches !  Bref, après des descentes incroyables, je me sentais libre et tellement vivante, entourée de ces montagnes. Nous avons traversé un village, puis la montée a repris, quelle arnaque ! C’était dur, mais je me suis accrochée ! Dès que nous revenions sur du « plat » Nicolas, me disait de relancer, mais souvent, je n’y arrivais pas de suite, il me fallait un peu de temps pour récupérer. Arrivée au dix-septième kilomètre sur le béton, j’avais aperçu l’arche d’arrivée un peu plus tôt, je m’étais dit, on y est, c’est terminé ! Les passants, nous disaient que nous étions arrivés ! Mais non, c’était une nouvelle entourloupe et vraiment vilaine celle-ci ! À ce moment là, j’étais fatiguée et je sentais passer chaque pas, Nicolas m’a pris la main et m’a tiré, je crois qu’il a vu la douleur dans mon regard… !

Pour le dernier kilomètres une traileuse, m’a encourager à ne pas lâcher et elle m’a porté vers l’arrivée, j’ai trouvé la force de d’accélérer pour les derniers mètres et je me suis écroulée de joie dans les bras de Nicolas !

Il va râler mais tant pis, heureusement qu’il était là mon Nicolas, car il m’a encouragé tout au long de la course, comme il me l’avait promis, il ne m’a pas lâché du début à la fin, cette course c’était la nôtre. À l’arrivée, j’étais chargée d’émotions fortes, mais surtout très heureuse que nous ayons tout les deux réussis à terminer la course,  suite à nos blessures respectives.
Durant cette course, je suis passée du stress à l’excitation, puis à la douleur, de la joie à la souffrance et j’ai fini par une sentiment de fierté incroyable, comme une mini victoire personnelle.

Le trail est pour moi si différent de la course à pied sur route, les émotions sont décuplées, nous sommes les spectateurs de ce que la nature nous offre, c’est grandiose, merveilleux et sacrément dur ! Pourtant, j’ai déjà envie d’y retourner ! Les gens, sont sympathiques, solidaires, l’esprit de compétition est moins présent, ce que j’ai fortement apprécié. Finalement, on ne regarde pas le chrono, on fait ce qu’on peut ! Et on ouvre grand les yeux !

Je remercie vraiment l’équipe Odlo de nous avoir embarqué dans cette aventure riche émotionnellement !

Et vous, vous êtes vous essayé au trail, qu’en avez-vous pensé et avez-vous des courses à me recommander? !!

You Might Also Like

25 Comments

  • Reply
    EMELINE DESHAYES
    16 juillet 2017 at 9 h 25 min

    Hello Amélie,

    Je me souviens que ce jour, je n’avais pas laissé passer une seconde de ton « instastorie » ; c’était vraiment trop beau, et on voyait clairement que ça n’était pas facile…
    Mais tu l’as fait, et avec Nicolas.

    Bravo à tous les deux.

    Ça donne envie d’essayer vraiment, mais je n’ai pas autant la forme que toi, donc quand j’aurais perdu mes quelques seizes kilos… pourquoi pas ?

    Oups, l’heure tourne, je file me preparer pour un apres midi SPA, sauna, piscine etc.

    Bonne journée et j’espère à très bientôt pour un nouvel article.

    Et… encore bravo ma belle.

    • Reply
      Amélie Tauziede
      16 juillet 2017 at 9 h 54 min

      Hello Emeline 🙂

      Merci à toi pour ton petit message et ta visite !

      Profite bien de ton dimanche ton programme m’a l’air super 🙂

      Bisous

  • Reply
    Corinne
    16 juillet 2017 at 11 h 14 min

    Amélie,
    Merci pour ton compte rendu !
    Bravo pour ton courage, ta motivation et surtout ta performance !
    En ce qui me concerne je vais continuer m’entraîner avant de m’attaquer à une telle course, mais ton récit nous montre que l on peut réussir avec une bonne préparation.
    Au plaisir de te lire à nouveau

    • Reply
      Amélie Tauziede
      17 juillet 2017 at 14 h 00 min

      Hello Corine 🙂

      Et pourtant, je le dis dans l’article, je n’étais pas vraiment préparée à ce type de course !!
      Mais enfin mes sorties régulières me permettent d’avoir une assez bonne condition physique 🙂

      Merci à toi pour ces compliments encourageants 🙂

      À bientôt 🙂

  • Reply
    Sophie
    16 juillet 2017 at 18 h 57 min

    Quel beau récit ! Bravo !
    Comme tu l’as dit rien à voir avec une course sur route. Mon premier le trail la semaine dernière avec une amie. Le trail du bout du monde… Quel bonheur ! Nous y retournerons l’année prochaine.
    Merci pour tes articles, c’est un vrai plaisir de te lire.

    • Reply
      Amélie Tauziede
      17 juillet 2017 at 14 h 10 min

      Coucou Sophie 🙂

      Merci à toi !! Dis-moi où était cette course ? !! Tu as dû sacrément apprécier pour signer de nouveau !

      Je suis très touchée et heureuse que mon univers te plaise, merci pour ta visite <3

  • Reply
    Elodie
    16 juillet 2017 at 19 h 19 min

    Bonjour Amélie!

    Avant tout, merci pour ton site très enrichissant et tes photos toujours magnifiques, ce sont de vraies inspirations 🙂
    Etant moi même fan de running et de photos tu tombes tout pile ^^
    Encore bravo pour ton premier trail c’est une expérience incroyable, j’ai moi même commencé le trail depuis peu avec un trail réservé aux filles de 15km avec 500m + au Lac de Gérardmer dans les Vosges mi Juin et ça avait été riche en émotions et en apprentissage.
    J’en ai fait un autre comme toi dimanche dernier, 24km avec 900m+ avec mon copain qui m’accompagnait; Cette fois je voulais tester de plus longues distances et de plus fort dénivelé. Je ne cherchais pas le chrono n’étant pas encore entrainé pour ce genre d’efforts spécifiques ^^ je voulais avant tout me tester, profiter des paysages et voir un peu ou j’en étais! Comme toi j’ai pas mal marché dans les montées, interminables parfois ^^ néanmoins je me suis bien défoulé dans les descentes! Et à l’arrivée j’étais fière de l’avoir fait, quand en plus beaucoup trouvait le challenge trop gros! C’était aussi une fierté d’avoir fait un 24km car je n’avais jamais couru autant!
    C’est très drôle car quand j’ai lu ton post sur ton trail je me suis reconnue dans pas mal de passage! Dont le moment ou ton copain te prend la main et te tire en avant ^^
    Je suis tout a fait d’accord avec toi quand tu parles de l’ambiance très particulière en trail, très différente des courses sur route, la sympathie des gens, cette entraide, les gens moins porté sur la performance et cette nature qui nous offre un cadre unique pour la course a pied 🙂 C’est surement pour ça qu’on devient vite addict et je pense déjà au prochain que je pourrais faire!
    Au plaisir de te lire,
    Profites bien en famille
    Bisous

    • Reply
      Amélie Tauziede
      17 juillet 2017 at 14 h 04 min

      Hello Elodie,

      Mille fois merci à toi pour ce partage, un bonheur de te lire, vraiment !!
      J’ai complètement accroché à l’ambiance, car c’est exactement ma philosophie de la course à pied et de mon sport.
      Je suis toujours à le recherche de plaisir, de belles choses à voir et photographier, tout est réuni ! On garde quand même ce côté un peu performance car un trail c’est quand même costaud et c’est un beau challenge ! Tu peux donc toi aussi être fière de toi et en plus à deux c’est encore plus beau <3

      Merci à toi pour lecture et ta visite <3

      à bientôt,

      Bisous

  • Reply
    @saracrapouillette
    16 juillet 2017 at 19 h 35 min

    Ma chère Amelie,
    Tellement vrai et tellement touchant ton texte avec la fatigue de mon week-end j’ai failli en avoir les larmes aux yeux lorsque tu nous raconte ton arrivée! je me souviens que depuis mon travail je guettais tes instastories de cette courses riche en émotions et je me souviens que tu avais ralé « quelle arnaque!!! » quand tu as vu qu’en fait ça re remontait (je me suis tellement reconnue #teamraleuse ahah ).
    En tout cas j’ai fait mon premiere petit trail de 11km il ya peu de temps je me souviens avoir souffert à la premiere montée et m’être dis m***de je marche?! 😮 mais comme tu l’as si bien dit il faut accepter de marcher dans les trails et avoir les yeux grands ouverts pour ne pas se tordre les chevilles hihi.
    En tout cas, super tout ces mots relatés et continues ainsi Un jour peut-être que l’on aura l’occasion de se faire un petit trail ensemble qui sait! Ca me ferait plaisir! #teamamelie

    • Reply
      Amélie Tauziede
      17 juillet 2017 at 14 h 12 min

      Ma belle Sarah,

      Je me souviens avoir lu tes messages d’encouragements une fois arrivée et même avant la course, tu m’as porté pleins d’ondes positives 🙂
      haha oui c’est exactement ça et encore Nicolas à quand même dit que je n’avais pas trop râlé ! 🙂

      J’espère d’abord enfin te rencontrer dans notre jolie ville commune 🙂

      Il faudrait faire une équipe #TEAMAMELIE et partir tous ensemble courir en trail ça serait trop bien 😀 !!!

      Je vais y réfléchir 🙂

  • Reply
    Cédric alias pierre Richard
    16 juillet 2017 at 21 h 11 min

    C’est marrant Car c’était également mon premier trail de montagne et jai exactement ressenti les sentiments aux Même moments. La dernières montée a été horrible.

    • Reply
      Amélie Tauziede
      17 juillet 2017 at 14 h 19 min

      Bonjour Cédric 🙂

      Hoo toi aussi tu as participé à ce magnifique trail ? 🙂

      M’en parle pas de celle-ci, elle était horrible !!!

      Merci à toi pour ta visite 🙂

  • Reply
    Astrid (Rhapsody in Green)
    17 juillet 2017 at 9 h 38 min

    Bravo Amélie ! J’ai beaucoup aimé lire ton compte-rendu, qui retranscrit bien ce qui fait la force et la magie du trail. J’espère que la discipline te plaît malgré ses difficultés 🙂 Pour ma part, mon premier « vrai » trail, c’était l’année dernière. Un peu similaire à celui-ci en terme de distance/dénivelé. J’en garde un magnifique souvenir, avec des larmes de joie à l’arrivée ! Et je resigne pour ce week-end, avec un 26 km et 1240 m D+. J’ai un peu peur mais je suis aussi très impatiente de retourner en montagne ! Repose toi bien en tous cas et encore bravo !

    • Reply
      Amélie Tauziede
      17 juillet 2017 at 14 h 07 min

      Bonjour Astrid,

      Merci à toi pour ce retour très positif !!
      Oh que oui ça m’a plu, même c’est certain, c’est dur 🙂
      Wouahh ! ça ne rigole pas, je te souhaite une très belle course, profite et ouvre grand les yeux, afin d’admirer ce que la nature nous offre, fait le plein du bon air de la montagne <3

  • Reply
    @saracrapouillette
    17 juillet 2017 at 15 h 29 min

    Ouiiii je pensais très fort à toi depuis mon travail avec les « ptits vieux » en t’envoyant sincèrement pleins de bonnes ondes positives cela me fait plaisir que tu les aies ressenties! Ahah ça me fait rire pile mon copain m’a dit la même chose hier comme quoi je n’avais pas ralé tant que ça tant mieux… Hihi (j’ai dû surtout râler dans ma tête et serré les dents!!! ).
    Et, ouiiiiii au plaisir pour des runs partagés dans notre jolie ville commune et re ouiiii pour un trail ensemble avec la #teamamelie je serai clairement partante moi!!!
    Bonne journée et au plaisir de lire tes prochains partages 🙂

    • Reply
      Amélie Tauziede
      18 juillet 2017 at 17 h 23 min

      Sarah,

      Oui j’avoue haha ! Je crois que l’on est pareille on fait les dures mais dans notre barbiche on en pense pas moins haha !
      trop bien !!! 🙂

  • Reply
    Nicolas
    17 juillet 2017 at 21 h 16 min

    Quel magnifique récit ! J’ai vécu une seconde fois mon trail avec toi ! Un immense bravo à toi pour ta course et pour tous ces moments que l’on a passé ensemble. Tu es ma championne

    • Reply
      Amélie Tauziede
      18 juillet 2017 at 17 h 16 min

      Et toi mon champion ! <3

  • Reply
    Marion Prima
    18 juillet 2017 at 12 h 15 min

    Cela donne tellement envie de courir et de vivre ces expériences, comme tu peux le faire.
    Et puis, avoir trouvé un partenaire de course, je pense que cela aide aussi 🙂
    Tu peux être fière d’avoir réalisé ce trail !
    Belle journée,
    Marion, du blog http://www.marionprima.com

    • Reply
      Amélie Tauziede
      18 juillet 2017 at 17 h 19 min

      Coucou Marion 🙂

      Ha oui ça, je te le fait pas dire 🙂 !!!

      Merci pour ta lecture ma belle,

      À très vite <3

  • Reply
    Aude
    21 juillet 2017 at 18 h 55 min

    Coucou Amélie,
    J’avais hâte de lire ce compte rendu, je t’avais dit que quand on goutait au trail on avait envie de remettre ça 😀
    Un grand bravo à tous les 2, et oui ce que j’apprécie énormément aussi en trail c’est que le chrono on s’en fiche vraiment complètement, les gens sont souvent adorables et l’esprit de solidarité est bel et bien là !
    En tout cas ça avait l’air vraiment beau 🙂

  • Reply
    Louise
    31 juillet 2017 at 21 h 39 min

    Tellement beau ces paysages. C’est pour ces moments que j’aimerai me confronter à l’univers du Trail, mais aussi pour partager des courses avec mon papa (à défaut d’avoir un mec ahaha). Non plus sérieusement c’est un peu un rêve que je garde pour moi de faire un trail avec lui pour lui montrer de quoi je suis capable, même si je risque aussi de râler.

    Encore félicitation pour ta performance. Courir sur route surtout quand c’est relativement plat, ce n’est pas la même chose face au dénivelé. Je pense que tu t’en es très bien sortie! C’était touchant de vivre ces passages avec toi <3

  • Reply
    UnPetitBoutdElise
    1 août 2017 at 22 h 05 min

    Super récit!
    J’aime beaucoup le trail pour toutes ces émotions qu’on a le temps de ressentir sur le parcours! On passe du tout va bien à j’en peux plus, de la joie à la douleur mais le sentiment de satisfaction est énorme à la fin!
    Bravo à vous deux les champions!

  • Reply
    Jessy
    23 août 2017 at 16 h 07 min

    Salut Amélie,

    Super billet sur le Trail ! J’adore ce genre de course car comme tu le dit si bien l’esprit de compétition est moins présent et les gens sont beaucoup plus sympa et ouvert !

    Concernant les Trails pourquoi ne pas venir en Suisse participer à une belle course dans nos alpes en Valais par exemple ou du côté de la Suisse Allemande (Oberland Bernois) ou du Jura Vaudois.
    Nous en avons pleins avec différent KM et dénivelé…

    Avec toujours autant de plaisir de lire des petits exploits à toi !
    Salutations sportives
    Jessy

    • Reply
      Amélie Tauziede
      29 août 2017 at 11 h 39 min

      Hello Jessy,

      On est bien d’accord et ce que je recherche avant tout dans ma pratique du sport !

      Ho c’est intéressant, il faudra que je me renseigne, j’aimerai bien déjà en faire un côté des Pyrénées chez ma maman 🙂

      C’est adorable et ça me fait plaisir de voir que mon récit t’a plu,

      à très vite 🙂

    Leave a Reply